CONTRE-MONDES
Création 2017

Création 2017 / Théâtre Forum Meyrin - Théâtre du Crochetan
Infos

CONTRE-MONDES
Création 2017

"Ces ombres qui toujours déjà nous regardent." Bertrand Revol

On sait que c’est là, mais on ne le voit pas.


  • Chorégraphie Guilherme Botelho

    Assistante Victoria Hoyland

    Musique Murcof

    Création lumières Yann Marussich

    Responsable technique Alex Kurth

    Assistants production Clément Lanza, Nicolas Cilins

    Interprétation (à la création) Arnaud Bacharach, Louis Bourel-Germain, Clara Delorme, Judith Desse, Laetitia Gex, Victoria Holyand, Alex Landa-Aguirreche, Evita Pitara, Angela Rabaglio, Kelsey Rohr, Gabriel Simoes, Johanna Willig-Rosenstein.

    Photographie Gregory Batardon


    Production Alias

    Co-productions Théâtre Forum Meyrin, Théâtre du Crochetan

    Soutiens

    Alias bénéficie d’une convention de soutien conjoint de la Ville de Genève, de la Ville de Meyrin, du Canton de Genève et de Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture, ainsi que du soutien financier de la Fondation Meyrinoise du Casino et de la Loterie Romande.

    Alias est une compagnie associée au Théâtre Forum Meyrin (Genève) et au Théâtre du Crochetan (Valais).

  • Nos yeux ne trouvent rien à regarder, nos oreilles n’entendent pas, nos
    mains ne peuvent pas toucher. Mais nous sentons une présence, une vibration, une énergie. Quelles visions la sensation d’un monde inexplicable éveille-t-elle en nous ? Quelles peurs, quels espoirs, quels désirs ? contre-mondes interroge le tangible et l’intangible, le visible et l’invisible, la réalité concrète et celle substantielle.

    Fasciné par ce qu’il ne comprend pas, Guilherme Botelho s’est lancé dans un pari fou : chorégraphier des images de l’invisible. Nous mettre devant la sensation du mystère.Nouvelle création de la compagnie Alias, contre-mondes montre des corps aussi troublants qu’un animal inconnu dans une forêt obscure. On déchiffre des fragments de danses, on suit des mouvements dont on peut tracer l’énergie, bien que les corps soient dérobés à notre vue. Lumières tout en subtilité de Yann Marussich
    et musique inédite de Murcof. Trois sorciers main dans la main.